La tentative désespérée de l’industrie du tabac de se refaire une image