Les groupes anti-tabac satisfaits de la décision de Pauline Marois