4126, rue St-Denis, Montréal, Québec  H2W 2M5 • Tél. : (514) 598-5533 • Téléc. : (514) 598-5283 • coalition@cqct.qc.ca

Communiqué de presse

Cliquer ici pour version pdf (avec références)

 

Pour diffusion immédiate

Jeudi, le 13 mai 2010

Tournée de l’ACDA contre la contrebande de tabac :

Campagne pauvre en mesures concrètes…

sauf la baisse des taxes

 

Montréal, le 13 mai 2010 — L’Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA) vient de lancer une nouvelle campagne contre la contrebande de tabac, annonçant ce lundi dernier une tournée de 25 villes au Québec et 25 autres en Ontario. Le jeudi 13 mai, la tournée s’arrête à Montréal.

Selon la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, cette campagne ne propose rien de nouveau, mais consiste plutôt en la plus récente façon détournée de l’ACDA de promouvoir la baisse des taxes sur le tabac.

« Curieusement, la liste des ‘10 actions’ proposées par l’ACDA n’inclut aucune mesure concrète pour lutter contre la contrebande, mise à part une campagne d’éducation publique », souligne Flory Doucas, porte-parole de la Coalition. « Il ne s’agit que de discussions, de réunions et d’analyses, comme si le problème de la contrebande se manifestait pour la première fois.

« Au contraire, le problème a été amplement analysé et de nombreuses solutions ont été mises de l’avant. Ces mesures s’attaquent aux sources de la contrebande — c’est-à-dire l’ensemble des activités criminelles liées à la fabrication, à la distribution et à la vente de cigarettes illégales —, tout en protégeant l’élément fondamental de la lutte contre le tabagisme que sont les taxes élevées. Ce que ça prend, maintenant, c’est de la volonté politique pour implanter ces mesures. » (Voir la liste des mesures proposées par les groupes de santé au bas de ce document.)

Comme ce fut le cas pour les autres campagnes de l’ACDA , la baisse des taxes n’apparaît nulle part sur le site web de cette campagne. Cette omission assure que l’ensemble des groupes et des individus concernés par la contrebande qui signent la pétition de l’ACDA ignorent cette revendication. Ainsi, pendant que l’ACDA affiche une liste officielle de 10 actions vagues et non menaçantes, Michel Gadbois, vice-président de l’ACDA et ancien relationniste pour l’industrie du tabac, prône la réduction des taxes sur le tabac lorsqu’il se trouve devant les journalistes.

Selon madame Doucas, « l’ACDA sait très bien qu’une baisse de taxes ferait simultanément augmenter le tabagisme, ce qui remplirait davantage les poches des propriétaires de dépanneurs et des fabricants de tabac. C’est toujours la même histoire avec l’ACDA: les profits à tout prix, même si ce prix est la santé de la population. Faut-il encore rappeler les impacts désastreux provoqués par la baisse des taxes des années 1990? »

« Pendant que l’ACDA continue à revendiquer une baisse de taxes, une gamme de mesures efficaces de lutte contre la contrebande demeure sur les tablettes. Il est temps pour l’ACDA d’abandonner sa campagne narcissique au nom du profit, et qu’elle arrête de répandre des mythes pour justifier une mesure qui causerait énormément de dommages à la société québécoise », conclut madame Doucas.

Voir MYTHES ET DÉSINFORMATION au :
http://cqct.qc.ca/Documents_docs/DOCU_2010/DOCU_10_05_13_ReactionTourneeACDA.pdf
qui inclut la liste des mesures recommandées par les groupes de santé.
 

- 30 -

Pour information :
Flory Doucas : 514-598-5533 / cellulaire : 514-515-6780