menu
sous-menu
 
Untitled Document

Commentaires

« Je désire vous remercier personnellement de votre précieuse collaboration aux travaux qui ont mené à l’adoption de la Loi modifiant la Loi sur le tabac et d’autres dispositions législatives. Votre leadership a été déterminant pour l’adoption de la Loi. »
Dr Philippe Couillard, ministre de la Santé et des Services sociaux, concernant la campagne ayant mené à l’adoption de la loi 112 en 2005
(26 juillet 2005)

« J’aimerais, au nom du comité exécutif et de tous les membres de notre organisation, féliciter l’excellent travail de la Coalition dans le dossier du renforcement de la loi concernant le tabac au Québec. Votre travail personnel et de toutes les personnes impliquées dans l’organisation a sans aucun doute assuré un dénouement qu’on ne pouvait considérer meilleur à ce dossier. Nous avons beaucoup apprécié collaborer avec vous. Vous nous avez permis de mieux cibler notre action. »
Dr Bernard Lessard, président du Collège québécois des médecins de famille, concernant la campagne ayant mené à l’adoption de la loi 112 en 2005
(4 juillet 2005)

« Ceci est vraiment une victoire pour tous ceux qui ont travaillé si fort pour lancer le débat, mobiliser les appuis afin de le faire avancer, et contrer les meilleurs efforts de l'industrie du tabac pour le faire dérailler. L'énergie et l'enthousiasme des jeunes partisans combinés avec l'habileté et l'expérience des groupes comme la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac ont monté une contre-attaque rapide et efficace pour faire dérailler les plans de l'industrie visant à recruter la prochaine génération de fumeurs. (Votre campagne de lettres a été impressionnante.) C'était formidable de faire partie de cet effort et je me réjouis de poursuivre notre travail ensemble alors que nous ferons face aux prochains défis dans cette bataille continuelle. » [Traduction libre]
Judy Wasylycia-Leis, critique en matière de Santé du Nouveau Parti démocratique, concernant l’adoption du projet de loi C-32 interdisant les saveurs dans le tabac et la publicité dans les imprimés
(19 octobre 2009)

« La Coalition québécoise pour le contrôle du tabac a d’abord su regrouper un nombre imposant d’organismes de nature variée... On peut certes affirmer que, sans leur appui, la loi n’aurait fort probablement pas pu être adoptée... [La Coalition] a assuré une présence constante, dynamique et savamment dosée sur la scène publique et dans les coulisses politiques, tout au long du débat qui a entouré le processus législatif... Plusieurs parlementaires, tant fédéraux que québécois, ont d’ailleurs été impressionnés par cette efficacité marquée de rigueur. L’action de la Coalition a permis que l’opinion publique soit de plus en plus favorable au projet de loi, un facteur qui fut déterminant pour l’unanimité qui a marqué le vote lors de son adoption. »
— Dr Jean Rochon, ministre de la Santé, concernant la campagne ayant mené à l’adoption de la loi 444 en 1998
(25 juin 1998)

« Nous sommes si impressionnés par vos méthodes et vos approches que nous croyons nécessaire d’en adopter plusieurs à nos propres fins et d’en faire la promotion partout au Canada. En effet, le mouvement pour le contrôle du tabac, non seulement au Canada, mais aussi en Amérique du Nord et en Europe, ferait bien de tenir compte des riches enseignements que recèle votre campagne, surtout lorsqu’on considère la force de l’industrie du tabac au Québec. »
— Dr Ron Stewart, président du Conseil canadien pour le contrôle du tabac
(2 juillet 1998)

« Dans son ensemble, la loi québécoise est la loi non-fiscale de contrôle du tabac la plus sévère dans toutes les provinces canadiennes... Pendant les années où j’ai travaillé dans le domaine du contrôle du tabac, [...] je me suis familiarisé avec les nombreuses activités de lobbying visant l’adoption de nouvelles lois. La campagne québécoise était la meilleure activité organisée de mobilisation de base pour le contrôle du tabac jamais vue au Canada. La cohésion manifeste de la campagne, les effectifs de plus de 600 membres de la Coalition, la grande crédibilité des partisans du contrôle du tabac aux yeux des députés et des médias, ainsi que l’utilisation intelligente de la technologie des communications sont tous dignes de mention. »
— Rob Cunningham, auteur du livre La Guerre du tabac : l’expérience canadienne
(22 juin 1998)

« ... le puissant lobby formé par la ‘Coalition québécoise pour le contrôle du tabac’ nous donne un modèle à imiter. »
— Michel Grisier, Secrétaire Général, Ligue Vie et Santé, Suisse
(28 août 1998)

« Après beaucoup de débats à l’interne et des pressions externes très fortes venant de la Coalition antitabac, le gouvernement a finalement donné raison à Jean Rochon, en lui permettant de déposer son projet de loi 444. »
— Le Courrier parlementaire
(15 mai 1998)

« En regroupant et en unifiant une grande partie du secteur santé, vous avez mis sur pied la plus authentique coalition canadienne sur le tabac. En fournissant des informations et des directives stratégiques vitales à vos membres et à d’autres intervenants en santé, vous avez montré comment gérer une campagne et une coalition de façon efficace. »
— Cynthia Callard, directrice, Médecins pour un Canada sans fumée
(19 juin 1998)

« Au nom de la Société Canadienne du cancer, je tiens à vous féliciter et vous remercier pour l’ensemble des efforts investis par la Coalition dans le cadre du projet de loi 444. Sans ce travail inlassable, il ne fait aucun doute que la campagne ayant mené à l’adoption de la Loi sur le tabac n’aurait pas connu un succès aussi retentissant. »
— Ken Kyle, directeur, Questions d’intérêts publics, Société canadienne du cancer
(25 juin 1998)

« Je voudrais féliciter particulièrement la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac qui m'a aidé à comprendre le dossier... J'ai beaucoup apprécié toute l'information qu'ils ont fournie pendant le débat. Je pense que, à cause d'eux, on comprend maintenant la question beaucoup mieux [qu’] avant. »
— Russell Williams, député, Assemblée nationale,
(16 juin 1998)

« ...pour la première fois, le lobby du tabac fait face à un lobby-santé efficace dans sa propre province. »
— Garfield Mahood, directeur, Association pour les droits des non-fumeurs
(23 juin 1998)

« La vigilance dont vous avez fait preuve et la rapidité avec laquelle vous demandiez aux membres et à leurs partenaires de réagir dans les moments déterminants sont la preuve qu’une démarche bien orchestrée et bien structurée peut donner des résultats surprenants. »
— Luc-André Gagnon, directeur des Services hospitaliers, Hôpital Laval
(18 juin 1998)

« Grâce à votre information claire et vos conseils pertinents, nous avons pu intervenir à plusieurs reprises en faveur de la loi avec des résultats extrêmement positifs. [...] Nous tenons donc à vous féliciter et à vous remercier pour l’excellent travail de coordination que vous avez accompli au cours des dernières années »
— Cécile Cléroux, directrice générale, Centre hospitalier de l’Université de Montréal
(3 juillet 1998)

Concernant les nouvelles mises en garde à base d'images (juillet 2000):

« (Votre contribution) a pris plusieurs formes, y compris la mobilisation d’appuis auprès de vos organisations-membres, le rassemblement d’un nombre impressionnant d’endossements écrits pour les nouveaux règlements, et la procuration de présentations orales et écrites de haute qualité devant le Comité permanent de la Santé de la Chambre des communes... Votre travail pour convaincre le Bloc québécois d’appuyer les avertissements doit être souligné. C’est la première initiative majeure de contrôle du tabac appuyé par le Bloc depuis qu’il était devenu un parti officiel en 1993. L’appui du BQ a permis l’approbation à l’unanimité par le Comité permanent de la Santé, et par la Chambre des communes en entier. Ceci a évité des problèmes potentiels qui auraient pu mettre en danger l’adoption des règlements avant l’été. »
— Ken Kyle, directeur des questions d’intérêts publics et Rob Cunningham, conseiller juridique, Société canadienne du cancer.

« .. mes collègues et moi avons grandement bénéficié, dans le cadre de notre travail pour faire avancer la cause des avertissements plus efficaces sur les paquets de cigarettes, des lettres et des informations qui nous ont été envoyées par la Coalition. »
— le député Clifford Lincoln

« En ma qualité de président du Caucus libéral du Québec, permettez-moi de vous remercier (..) pour l’excellente présentation sur le lutte contre le tabac lors de la réunion du 10 mai. Je vous encourage, ainsi que toute votre équipe, à continuer votre excellent travail. »
— le député Claude Drouin

« Merci pour l’envoi des copies de lettres appuyant les règlements proposés concernant les avertissements sur les paquets de cigarettes. J’ai beaucoup apprécié la session d’information que vous avez dispensée au Caucus libéral du Québec. »
— la députée Marlene Jennings

« Grâce à l’implication d’organismes comme le vôtre et à la participation active d’individus dans ce dossier, nous avons franchi une étape importante de la lutte contre le tabagisme, en particulier chez les jeunes. »
— le député Dr. Bernard Patry